Striptease en conscience

Striptease en conscience

L’hiver est arrivé. Les arbres se sont mis à nu. Ils braveront le vent et le froid. Ils se sont dénudés et exposés aux intempéries. Même si certains plieront sous le poids du verglas, ils resteront enracinés, attendant patiemment que les bourgeons les couvrent d’espoirs au printemps. Ces branches qui aguichent le ciel me rappellent le chemin de conscience sur lequel je me suis engagée et où je fais des découvertes insoupçonnées. Au début du parcours, je croyais que je devais changer ma garde-robe.

Lire la suite