Le début de l’automne marque la fin de ma saison de course à pied. Fière d’avoir atteint mon objectif au marathon, je laisse mes jambes se reposer, je ralentis et je savoure mon accomplissement. Les moments forts de la course rejouent dans ma tête et je ressens encore la fébrilité qui m’habitait! Je baigne dans la gratitude d’avoir la santé et la persévérance pour réussir une telle épreuve sportive. Je suis satisfaite et heureuse. Quel état merveilleux!

Puis-je vivre un état encore plus agréable? Bien sûr! Comment? En partageant ma joie avec les autres. Dans cet état, je donne car je déborde! Mes sourires, mes paroles, mes gestes ont une délicieuse saveur. Ils sont nourris par l’élan du partage et non par un sentiment de manque ou une recherche de reconnaissance. Ils ont le parfum de la liberté. Ils donnent la main et tirent vers le haut. La joie est contagieuse, plus on la partage, plus elle se propage!

Le partage est souvent synonyme de dons en argent ou en biens matériels. En effet, nous pensons moins à ce que nous partageons, souvent à notre insu, par notre état d’esprit. Quand nous sommes sous l’emprise de la colère, de la tristesse ou du stress, c’est ce que nous partageons à travers nos paroles et nos gestes… Pour cette raison, j’ai à cœur de prendre soin de mon esprit. Comme mon corps, je l’entraîne afin qu’il fonctionne de façon optimale pour me permettre de réaliser mes objectifs. Je le focalise sur ce que je souhaite accomplir et je le nourris de ce qui me rend joyeuse.

Quand des pensées me disent que je suis égoïste de donner autant d’importance à ma joie, je leur rappelle que je ne peux pas donner ce que je ne possède pas et que je ne peux pas être généreuse si je vis dans un état d’insatisfaction et de manque. C’est pourquoi nous avons avantage à cultiver le bonheur chaque jour et à le ressentir profondément en nous pour qu’il jaillisse sur tout ce qui nous entoure!

Parlant de bonheur à partager

Vous avez envie de vous évader de la ville quelques heures ou quelques jours? Vous aimeriez rencontrer des gens sympathiques et apporter votre contribution au projet de Yoga Salamandre?

Venez aider Martin à préparer la nourriture en prévision des retraites ou donnez-lui un coup de main pour effectuer le service lors des séjours de yoga! En échange, vous serez logés et nourris et vous pourrez profiter du magnifique site de la Salamandre. Pour certaines retraites, vous pourrez également participer aux cours de yoga.

Voyez notre Yogi des Bois et ses abeilles à l’œuvre dans la cuisine!

Consultez la nouvelle sur le site pour obtenir plus d’information.

© Isabelle Parisella 2018
•••
Isabelle Parisella
Facebook
Si vous souhaitez communiquer avec moi, vous pouvez m’écrire à l’adresse
isabellelasalamandre@gmail.com