J’ai eu la chance de naître à une époque et dans un pays où les femmes n’ont jamais été aussi libres. Pourtant, comme me l’a fait remarqué Sadhguru, un yogi qui me fait réfléchir, je me comportais en esclave. Un bouchon de circulation, un commentaire sur mon travail, l’attitude d’une personne à mon égard ou un problème qui survenait pouvait faire voler ma joie en éclats pour le reste de ma journée ou de ma semaine, selon l’ampleur des ruminations déclenchées! Heureusement, peu à peu, j’ai appris à retrouver ma liberté.

Ce grand yogi m’a fait comprendre que je laissais mon état d’esprit vaciller au gré des aléas de la vie. Par conséquent, ma joie, ma paix et mes possibilités dépendaient des conditions extérieures sur lesquelles je n’ai pas de contrôle. Je n’étais pas maître de mon état d’esprit. Or, une intelligence humaine hors de contrôle est comme un avion sans pilote. Les interprétations teintées du passé et les scénarios futurs imaginés nourrissent des émotions qui créent de fortes turbulences. Il m’a fallu prendre les commandes et maintenir le cap vers ma destination.

Je croyais que la liberté était de faire ce que je voulais quand je voulais. J’ai changé d’avis!  En effet, je n’avais pas compris à quel point mon état d’esprit déterminait ma perception des conditions extérieures et ainsi la qualité de mon expérience. De plus, je n’avais pas conscience que j’ai les moyens d’agir en entretenant un état d’esprit serein et en dirigeant mon attention là où je le souhaite.

Depuis que j’ai entrepris cet apprentissage, les conditions extérieures ont de moins en moins d’influence sur mon état d’esprit et ma liberté grandit. Au fil du temps, j’ai remarqué que la liberté d’être précède la liberté de faire et que je suis libre lorsque j’ai la capacité de choisir l’état d’esprit dans lequel je veux vivre, peu importe les circonstances extérieures. 

Parlant de liberté et de bien-être

Connaissez-vous le Yoga Kundalini? Annie Lamoureux guidera une retraite de Yoga Kundalini du 14 au 16 juin à Yoga Salamandre. Ce yoga de la conscience peut devenir un outil précieux pour atteindre la paix de l’esprit, se sentir unifié et vivre en conscience. Consultez la page de l’événement pour en savoir davantage.

© Isabelle Parisella 2019
•••
Isabelle Parisella
Facebook
Si vous souhaitez communiquer avec moi, vous pouvez m’écrire à l’adresse
isabellelasalamandre@gmail.com