Pendant longtemps, j’ai cherché à mettre de l’ordre dans mon esprit et à maîtriser le flot de mes pensées pour préserver ma paix intérieure. Comme je l’ai constaté rapidement, plus j’essayais de changer mon état d’esprit, plus je m’éloignais de la paix souhaitée.

Les enseignements de Sadhguru m’ont énormément aidée à percevoir mon agitation de façon constructive et à ne plus lutter contre cet état intérieur. Ce yogi des temps modernes m’a permis de le voir pour ce qu’il est : un des effets secondaires découlant des capacités mentales phénoménales du cerveau humain qui ont mis des millions d’années à se développer. Cet hindou barbu m’a appris que plus ma conscience s’élargit, plus je perçois d’informations de toutes parts et de possibilités. Cette réalité amène inévitablement de la confusion, de la complexité et des questionnements, signes que j’évolue, que je suis en vie!

Aujourd’hui, le chaos est le thème de ma méditation. Dans le silence, j’observe ma fébrilité et mes pensées qui se bousculent, sans laisser mon imagination s’emballer en faisant des interprétations comme : « si j’avais fait telle chose, je ne serais pas aussi agitée », « j’aurais dû prévoir telle ou telle chose », « je médite donc je devrais toujours être calme » etc. Une idée par ci, un projet par là, un appel à faire, une chose à régler, je veux ceci et il faut cela. Ouf, c’est à l’envers ici! Sur mon coussin, je respire dans la tornade en savourant les millions de possibilités qui foisonnent dans mon chaos mental.

Je regarde le bordel dans mon esprit et je m’en émerveille. J’observe le désordre dans mon appartement, la vaisselle qui s’empile, le lavage qui s’accumule, ma valise ouverte, mon trépied qui traîne, le Festival des poils perdus qui bat son plein (un événement printanier que tous les chats propriétaires d’humains organisent pour célébrer la mue dans leur royaume), etc.!

Minoune, présidente d’honneur de l’édition 2018 du Festival des poils perdus (qui a juste envie de compléter son 18 h de sommeil quotidien tranquillement)

En voyant ce chaos extérieur qui reflète l’état de mon esprit atteint d’un sévère TDA cette semaine, je dis MERCI. Cette pagaille me rappelle que des créations sont en cours. J’ai envie d’écrire, de prendre des photos, d’être productive au travail, de voir mes amis, de préparer mon voyage aux Îles-de-la-Madeleine (je pars le 2 juin!), etc.

Dans ce tourbillon, où se chamaillent mes élans, mes envies et mes désirs, je souris, impatiente de voir les magnifiques créations qui sortiront de ce fourmillement. Quand le chaos m’aspire, j’apprends à l’observer sans tenter d’y mettre de l’ordre et à vivre à fond la fébrilité et l’agitation qui l’accompagnent. Pourquoi le chasser? Comme tout état d’esprit, il passera. Il est seulement venu me dire que la vie en moi est en ébullition. Une excellente nouvelle!

Parlant de chaos

L’Inde est souvent synonyme de chaos! Je vous invite à consulter la page du voyage exceptionnel que Yoga Salamandre organise en Inde en mars 2019. Martin Dubois, notre bien aimé yogi des bois, sera l’accompagnateur et le professeur de yoga au cours de ce voyage transformateur. L’Inde est un pays qui figure sur ma liste de destinations à explorer depuis très longtemps! Profitez-en pour consulter le calendrier des activités et des retraites estivales de Yoga Salamandre, cet endroit qui apporte tant de paix et de joie. Des prix spéciaux sont offerts aux personnes qui s’inscrivent à l’avance et à deux.

© Isabelle Parisella 2018
•••
Isabelle Parisella
Facebook
Si vous souhaitez communiquer avec moi, vous pouvez m’écrire à l’adresse
isabellelasalamandre@gmail.com