La période des déménagements est commencée au Québec. À vos rouleaux, on peinture, on met de la couleur, on change et on se transforme! J’ai toujours aimé les papillons, tant pour leurs couleurs que pour leur symbole. Ils me rappellent que tous les êtres vivants suivent un cycle et sont en perpétuelle transformation. Avec légèreté, ils laissent les phases de leur vie de papillons se dérouler et se transforment sans résistance.

À leur image, je suis appelée à me transformer, que je le choisisse ou non. Les circonstances extérieures changent sans demander mon avis et mes besoins et mes préférences évoluent tout naturellement. Rien n’est figé, tout fourmille. Des pensées furtives commencent à se bousculer dans mon esprit et, tranquillement, elles s’y logent pour attirer mon attention. D’un côté, de nouvelles aspirations dessinent des sourires sur mon visage et des envies insoupçonnées m’électrocutent l’échine. Des rêves inusités font éclater des étincelles dans mes yeux et m’informent que je suis appelée ailleurs. De l’autre, l’inconfort se pointe, la culpabilité et l’insécurité se font concurrence devant les choix et les deuils à faire, la peur de l’inconnu me tient éveillée la nuit et les questionnements me tourmentent. Un cycle vient de se terminer, une transformation est en cours. Durant ce processus, le silence est mon allié et la nature est ma chrysalide.


Crédit photo : Normand Métivier

À son image, je deviens à la fois silencieuse et immobile mais vivante. J’offre une présence à ce qui bouge en moi, à ce qui cherche à s’exprimer. Je suis à l’écoute avec la plus grande attention possible pour distinguer, parmi la voix de mes parents, l’opinion de mes amis, les attentes de la société et mes exigences personnelles, MA voie. La voie qui met en valeur mon unicité, celle qui fait que dans l’histoire de l’humanité jamais il n’y a eu et jamais il n’y aura une autre personne exactement comme moi. La sensation de paix et de joie qui accompagne la découverte de cette voie m’aide à laisser le processus de transformation suivre son cours.

Même si quelques papillons décorent mon dos, je n’en suis pas un. L’esprit humain est un formidable outil d’exécution et de planification, mais sa capacité à se rappeler du passé et à se projeter dans l’avenir peut rapidement produire un film d’horreur et nuire au processus. Afin de garder un état d’esprit réaliste et ouvert aux possibilités, j’observe la nature pour m’aider à rester dans le présent et à faire confiance au processus de transformation, à la voie qui se trace devant moi. La nature fait bien les choses, c’est connu!

Parlant de nature

Savez-vous que Yoga Salamandre offre des espaces de location en pleine nature? Si vous avez besoin de vous ressourcer dans une forêt magnifique au bord d’une rivière où vous pouvez vous baigner, jetez un coup d’œil à la maison principale, à la maisonnette et à la chrysalide! Il reste encore des dates disponibles au cours de l’été, mais vous pouvez louer ces espaces pendant toute l’année.

© Isabelle Parisella 2018
•••
Isabelle Parisella
Facebook
Si vous souhaitez communiquer avec moi, vous pouvez m’écrire à l’adresse
isabellelasalamandre@gmail.com