Je reviens de l’Inde, moi qui ai longtemps pensé que ce pays n’était pas pour moi. J’en reviens avec une gratitude immense envers la vie. J’ai aimé ce pays de contrastes, de couleurs, de chants et de sourires qui ont fait naître une joie intérieure belle comme l’eau bleue-verte du Gange quand elle descend des glaciers. Cette même eau qui change de couleur à Varanasi, ville sacrée où la mort côtoie la vie.

Moi, de quelle eau ai-je besoin pour satisfaire ma soif? J’aime connaitre la différence. Regarder dans les yeux une vielle dame Indienne en lui tenant les mains dans le geste simple du namaste et avoir l’impression de parler le même langage. Être assise sur un banc dans un oasis de verdure à l’abri des bruits de la ville et écouter Violaine, ma filleule que j’aime tant, me parler de ses projets et de son désir de changements et moi lui dire comment je veux bien vieillir.

Faire du yoga à la source même et voir la chouette sur la branche de l’arbre qui guide mes pas. Quel plaisir de voyager avec toi, Martin, pèlerin Indien parfois plus Indien que les Indiens. Après 12 ans d’absence dans ce pays, tu as su me tenir la main dans les ruelles inaccessibles aux touristes, à m’amener prendre le chaï chez un marchand connu de toi pendant qu’au loin on entend le « Ram Nam Satya Hai » et voir le mort passer sur les épaules des hommes pour aller à son dernier repos. Assister à la crémation sur le Ghat en pensant à mes morts et mettre à l’eau une barque d’offrandes en regardant la lueur de la bougie voguer sur le Ganga.

J’ai le sentiment d’avoir vécu un moment de plénitude à Dharamsala devant la beauté de l’Himalaya avec ses neiges éternelles. Sur le sentier où flottent au vent des milliers de drapeaux tibétains à l’heure où le soleil se couchait, je me suis reposé la question « mais où est donc ma source »? Je continue de chercher où m’abreuver afin que le chant des mantras me guide vers l’essentiel.

Tout doucement, je reviens de l’Inde. Devant ma rivière qui est mon lieu de paix et de beauté, je me remercie d’avoir osé.

Susane