Accepter l’inaceptable – Correspondance entre une jeune et une vieille – 1ère partie

Accepter l’inaceptable – Correspondance entre une jeune et une vieille – 1ère partie

Se rapprocher de la mort, c’est d’une certaine façon, se rapprocher de la vie. Prendre conscience de notre mortalité, c’est prendre conscience de notre vie. Nous en avons qu’une…comment voulons-nous la vivre? La vieillesse, je crois, nous apporte cette sagesse. Elle nous fait réaliser que nous avons une date d’expiration. Elle nous donne envie de donner un sens à notre vie. Peut-être que vieillir c’est apprendre à mourir?

Lire la suite